Quêtes !

Pour gagner des points, et pour l'assurance d'un RP mouvementé et plein de surprises, pensez aux quêtes ! Elles sont modérées et comptent pour l'avancement du forum.

Boutique !

Pour dépenser vos points, obtenir un rang personnalisé, acheter un rang à quelqu'un, ou simplement demander un DC, n'oubliez pas la boutique !

Bienvenue
Forum déconseillé aux moins de 16 ans. Violence. Sang.
Inspiration Koutetsujou no Kabaneri, SNK, Resident Evil ...
RP libre. Pas de minimum de lignes, mots.
Aucun nombre de RP imposé par mois / semaine.
Avatars mangas / illustrés / semi-réel. 200*320 px.

Contexte

Une simple morsure, un mélange de fluide même, permet au virus, particulièrement violent de se propager dans le corps. Il provoque alors de la fièvre, puis des accès de violence. Finalement, après environ quatre heures seulement, le malade devient incontrôlable, avide de chair et de sang, il ne reconnait plus personne et attaque sans distinction aucune.

La progression rapide du virus met un frein à la science. Les survivants se retranchent dans des camps de fortune, bâtissent des refuges qui finalement deviennent des villes. C'est près de la zone 51, dans le Nevada que le plus impressionnant d'entre eux voit le jour. « HopeCity » s'étale en 2018 sur environ 20 km², le tout partagé en districts et barricadé de hauts murs de protection. En son sein, une vie, ou plutôt une survie qui semble avoir retrouvé une pseudo normalité … jusqu'en décembre, durant les festivités de fin d'année, lorsqu'une infection se déclare au cœur même de la ville. Le cauchemar recommence, plus de la moitié de la ville succombe et seul le premier district qui parvient à fermer ses portes à temps reste debout.

Le compteur de survivant, aux alentours, est désormais sous la barre des 500.

Et vous. Parviendrez-vous à rester en vie ? Lire le contexte entier ?

Staff du forum

Ka'
Kelsier
Contacter
Dune
Theresa
Contacter

Tops Partenaires

Recherche de RP

Linette C. Moore est actuellement à la recherche de 2 ou 3 RPs. Vous pouvez la contacter pour discuter idées & contextes !
Callysta Murphy est actuellement à la recherche de 2 ou 3 RPs pour se lancer, n'hésitez pas à la contacter.

RP Libre(s)

▬ Bien essayé, mais il est plus là.

Effectifs

LIVE → 18 membres
DREAM → 9 membres
SURVIVE → 20 membres

Rejoins le Discord !

Topsites





 

 :: District I :: Zone Sud :: Porte Sud Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
expect nothing (rain)
Aedan Stellaa
☣ Date d'inscription : 08/10/2019
☣ Points : 136
☣ Messages : 71
☣ ft. : sasuke uchiha (naruto)



expect nothing

aedan & libre

take a risk or lose the chance.

Tu avais bu. Bien trop bu, Aedan. Et c’était toujours comme ça, et tu le savais, que plus tu buvais, plus tu semblais planer, et que surtout, à chaque fois, plus dure était la chute. Plus dangereuse, toujours plus vertigineuse au point que tu en viennes à te demander si un jour, un beau matin, ça n’allait pas finir par te tuer. Un jour, ton train de vie si déplorable finirait par avoir le reste de peau qu’il te restait sur le dos, à force de te brûler le gosier à coup d’alcools parfois plus ou moins douteux, de troquer le peu que tu demandais pour risquer ta vie contre ce poison qui ne faisait qu’empoisonner ton sang lorsque le soleil déclinait sans même songer – ou bien trop rarement – à faire un repas digne de ce nom.

Lorsque tu t’extirpes du coin, plus ou moins sec, dans lequel tu avais passé la nuit, tes os craquent, ton dos mécontent de la posture adoptée ces quelques dernières heures est douloureux et tes vertèbres semblent avoir envie de prendre des vacances tant elles protestent tout en se remettant doucement mais surement à leur place d’origine. Le jour est à peine là. Il fait froid. Mais lorsque tu fouilles tes poches, ton sac, tu te rends compte que tout est vide et que ta journée, tu vas une nouvelle fois devoir la passer à travailler. Un soupire s’échappe d’entre tes lèvres, et alors que quelques passants s’affairent derrière toi, sans doute pour aller travailler, tu détournes vivement la tête pour cacher ton visage et à la hâte, tu viens remonter ton masque sur une partie de ce dernier avant de rabattre ta capuche sur tes cheveux sombres.

Non sans émettre un grognement digne d’un vieil ours, tu attrapes enfin ton sabre, bien dissimulé derrière quelques planches et tu viens l’attacher là, à sa place, à ta ceinture avant de jeter ton sac sur ton épaule et de prendre la direction de la porte sud d’un pas lent, loin d’être déterminé, ou même empli d’une quelconque motivation.

C’est là, aux abords de cette même porte que tu fais tes affaires. Il y a même ce milicien pour te saluer, il t’adresse un signe auquel tu ne réponds pas, et puis, tu viens t’asseoir, en bas d’une des tours de garde, le visage bas, on pourrait penser voir un simple clochard qui attends que les voyageurs de retour ne lui offre quelconque babiole à aller troquer sur le marché mais ce n’est pas le cas, parce que si tu n’es pas du genre à démarcher qui que ce soit, ta réputation, tu le sais, te précèdes généralement assez pour te permettre d’avoir au moins un client à la journée, ce qui, compte de tenu de ton activité était somme toute toujours largement suffisant.
(c) DΛNDELION
Jeu 10 Oct - 10:46
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Rain
☣ Date d'inscription : 10/10/2019
☣ Points : 155
☣ Messages : 21
☣ ft. : OC - Lane Brown WildWeasel

La nuit n'avait pas été tranquille. Comme pas mal de nuits depuis que je suis revenue ici seule. Certes, je dors un peu mieux chez Ilya, mais j'évite de trop squatter chez lui. J'apprécie le gars, mais si je squatte trop chez lui, c'est pas bon. Dépendre des autres? M'attacher trop à eux? Danger. La mort frappe en un instant. C'est une phrase d'un livre que lisais Eva, un des favoris de Lou qu'elle réclamait souvent, l'un des rares en notre possession. J'en ai oublié le gros de l'histoire, mais pas cette maxime qui revenait régulièrement. Bref donc j'ai dormi de mon côté, le couteau à la main, dans un coin de rue. Coup de chance, je n'ai été réveillée qu'une fois, par un gosse plus jeune que moi qui voulait me faire les poches. Et qui s'est dit, en m'entendant feuler qu'il allait chercher une victime plus endormie...

Par contre, je n'ai rien de comestible, et ça me manque un peu, là... Raison pour laquelle je me dirige vers la porte. Comme à mon habitude, je salue vaguement les gens connus d'un borborygme, les yeux baissés. Le type à capuche est là régulièrement. Les miliciens aussi. Hier, quand je suis rentrée, je leur ai déjà fait part des mouvements zombis repérés. Et ce matin, le premier truc que je fais c'est de monter sur la tour de guet pour voir moi de mes yeux ce qui a bougé pendant la nuit. Oui, je sais. C'est pas hyper autorisé, mais bon, disons que ça fait partie du "deal". Si les miliciens veulent des infos, c'est mieux que je puisse me sécuriser un peu. Au moins sur les premières centaines de mètres. Là ce qui m'intéresse, par exemple, c'est un trio d'infectés, repérés hier au nord est. Je ne les vois pas. S'ils avaient continué sur leur lancée, avec leur vitesse de marche, il devraient être dans le secteur. Ils ont été dévié, donc. Je vais devoir prendre des précautions. Un vague merci au milicien de garde, sans le regarder, et je descend. Une hésitation. Capuche est toujours là. Je sais qu'il attend des clients. Un regard vague vers lui, un pas dans sa direction.

"Fais attention nord est. Y a un trio, dangereux. Une femme en rose. Rapide, retorse."

Ancienne, je sais pas. Mais chiante. Moi je travaille en privilégiant la rapidité, la furtivité. j'ai pu la gérer en l'attirant ailleurs avec mon lance pierre, la distrayant le temps de me casser. Parce que seule contre trois, j'essaie même pas, surtout sans une bonne position de tir, et que la femme, c'est comme si elle dirigeait les deux autres. Pour lui je sais pas ce qu'il en fera, mais comme disait Red: "Un mec averti, s'il s'fait bouffer, tant pis pour lui". Quand à moi, si d'ici une heure, personne ne m'embauche pour lui servir d'éclaireur, je pense que je vais plutôt partir dans une autre direction. J'ai repéré des traces en rentrant, coyotte ou chien sauvage, je sais pas. Je me dit que y a moyen de ramener de la viande... Ca s'échange bien en plus.





Sarah parle en anglais et chante en plein d'autres langues.
Par contre, lui demandez pas de traduire!
Mer 16 Oct - 9:31
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Aedan Stellaa
☣ Date d'inscription : 08/10/2019
☣ Points : 136
☣ Messages : 71
☣ ft. : sasuke uchiha (naruto)



expect nothing

aedan & libre

take a risk or lose the chance.

Parfois c’était long. Parfois, ça ne trainait pas, parfois, il fallait partir dans l’urgence et très honnêtement, tu étais capable de t’adapter à toutes les situations possibles. Aujourd’hui, la précipitation ne semblait pas à l’ordre du jour, bien au contraire, et le monde te semblais même évoluer un peu au ralenti à cette heure matinale. La motivation n’était pas au rendez-vous, les miliciens traînaient des pieds, et pour le moment, tu n’avais vu personne quitter les barricades. A croire que le jour n’était pas propice. De toute façon, toi non plus, tu n’étais pas bien motivé.

Le souci, avec toi, Aedan, c’est que tu ne l’étais que rarement. Accompagner des inconnus dehors pour faire leurs affaires n’avait rien de gratifiant, et surtout, rien de passionnant. Tu passais ton temps à risquer ta peau, à te battre, pour préserver des vies dont finalement, tu n’avais que faire. La seule chose positive dans tout cela, était que ce job – appelons-le ainsi – te donnais l’impression de te rendre utile, d’être un outil actif de la communauté. Mais peut-être n’était-ce qu’une impression, justement. Ce que tu ne donnerais pas, bon sang, pour retourner t’échouer dans un coin, avec une bouteille. Tu n’en as plus, malheureusement, plus une goutte. Tu t’es endormi avec la bouteille, la veille, et les quelques gouttes que tu n’avais pas eu le loisir d’ingurgiter avaient fini leur vie sur le sol crasseux de la ruelle. Si tu voulais avoir la possibilité de recommencer à boire dés ce soir, il te fallait être ici, tu le savais bien.

Lorsque cette voix retentit, proche de toi, tu relèves un peu la tête, prenant soin comme toujours de réajuster ton masque sur ton visage. Une gamine. Durant un instant, tu doutes même que ce soit à toi qu’elle s’adresse et puis, tu te redresses, pour de bon, et ton dos s’appui contre le bois humide dans ton dos.

Il y en a probablement bien plus de trois. Toi, Aedan, tu n’avais jamais eu besoin de prévoir combien de marcheur tu allais croiser en chemin. Tu prenais les choses comme elles venaient, tu affrontais les obstacles lorsqu’il se présentaient devant toi. Je saurais m’en débarrasser.

Pas un merci, il ne manquerait plus que ça, tiens. Tu n’as de la gratitude que pour ceux qui t’offrent ce dont tu as réellement besoin. Non, tu te contentes de t’étirer un peu, tandis que tes yeux guettent les passants qui approchent.
(c) DΛNDELION
Mer 16 Oct - 13:30
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Rain
☣ Date d'inscription : 10/10/2019
☣ Points : 155
☣ Messages : 21
☣ ft. : OC - Lane Brown WildWeasel
Pas que ces 3 là. Merci capitaine évidence. Des zombies y en a partout je les côtoies assez pour le savoir. Si je ne lève pas les yeux au ciel, c'est bien parce que je sais combien coûte une telle "insolence". Elodie ne s'en serait pas privé.

Je ne perds pas mon temps à expliquer que si je le met en garde alors que je sais qu'il est la régulièrement c'est pas pour rien que c'est parce que je perçois un danger venant d'eux. Réel ou imaginaire, je ne sais pas. Je me suis déjà trompée. Moins souvent que je n'ai eu raison, cependant et quand je sens un truc chelou je préfère faire confiance à mon instinct. S'il meurt tant pis pour lui s'il survit tant mieux. Moi j'ai transmis l'information. À lui de s'en démerder. À lui peut être de me rendre la pareille une autre fois.

Un mouvement d'épaule et mon regard quitte la poitrine du mec pour revenir sur la porte. Sur les arrivant. Comme Capuche, comme deux ou trois autres, j'attends de voir les offres qu'on me fait. Hey Listen! Ce qu'on me propose en échange de risquer ma vie. Leave the kids alone! Pourquoi j'ai cette musique en tête moi ? Bon si à 500 on ne m'a rien proposé d'intéressant j'irai chasser toute seule...




Sarah parle en anglais et chante en plein d'autres langues.
Par contre, lui demandez pas de traduire!
Mer 16 Oct - 20:29
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: